Critique

 

L'archipel du Chien (Philippe Claudel)

note: 5Une fable dérangeante Guy, bibliothécaire - 5 juillet 2018

L’archipel du Chien est une petite île de pêcheurs, de cultivateurs et de vignerons. Cet endroit est plutôt inhospitalier, il est recouvert de la lave noire d’un volcan : le Brau, toujours en activité. Un matin quelques notables découvrent sur la plage trois cadavres de jeunes hommes noirs. Afin de ne pas mettre en péril les négociations commerciales pour un projet de thermes certains décident de dissimuler les corps échoués. Ils ne sont heureusement pas tous d’accord.
Ce qui est intéressant dans cet ouvrage c’est le débat qui anime les témoins de ce drame. Ils sont pris entre les impératifs économiques et la morale qui voudrait que l’on enterre dignement ces malheureux.
Une fable dérangeante qui dénonce l’égoïsme et la lâcheté dont sont parfois capables certains hommes.